mai 13, 2021

Le M+, qui doit ouvrir ses portes à l’automne, est censé héberger la plus importante collection d’art chinois moderne au monde. Mais des oeuvres pourraient passer à la trappe, en pleine période de reprise en main par Pékin.

The post A Hongkong, la censure plane sur le futur musée d’art contemporain first appeared on ProcuRSS.eu.