juin 8, 2021

Srebrenica (Bosnie-Herzégovine) – “Le mal a été reconnu”. A Srebrenica, où des milliers d’hommes et d’adolescents musulmans ont péri en 1995 aux mains des forces serbes de Bosnie, des survivants et familles de victimes se disaient soulagés mardi après la condamnation définitive de leur ancien chef militaire, le général Ratko Mladic.

The post A Srebrenica, l’apaisement face à la reconnaissance du “mal” first appeared on ProcuRSS.eu.