juin 3, 2021

Kamloops (Canada) – “Je suis ici pour défendre mon peuple”, dit Stéphanie Gutierrez, au bord des larmes. Mercredi, elle a symboliquement déposé 215 paires de chaussures d’enfants devant le tribunal de Kamloops, une semaine après la découverte des restes d’autant d’élèves du pensionnat autochtone de cette ville de l’ouest canadien.

The post Au Canada, des petites chaussures pour dénoncer l’horreur des pensionnats autochtones first appeared on ProcuRSS.eu.