juin 8, 2021

Amiens – “C’est pas moi”: le “tueur de la gare de Perpignan”, Jacques Rançon, a nié au premier jour de son procès mardi à Amiens avoir violé et tué une jeune femme en 1986 dans la Somme, un “cold case” balisant, pour les parties civiles, son parcours de “tueur en série”.

The post Aux assises de la Somme, le “tueur de la gare de Perpignan” nie un début de parcours meurtrier en Picardie first appeared on ProcuRSS.eu.