mai 20, 2021

Montpellier – Le procès du coup de force mené en 2018 par un commando pour expulser étudiants et militants d’un amphithéâtre occupé de l’université de Montpellier s’est ouvert jeudi avec le désistement surprise de victimes protestant contre la “partialité” de la justice.

The post Opération commando à la fac de Montpellier en 2018: la plupart des victimes quittent l’audience first appeared on ProcuRSS.eu.